Laser co2 fractionné J+4

Hello!

Donc à partir de J+3 la peau ne brûle plus, un peu moins sensible également à l’application de la crème et au désinfectant. La peau commence à bien tirailler et le quadrillage est vraiment très blanc, ce qui confirme que la peau va peler. Et en effet au cours de la journée la peau commence à peler légèrement.

Au 4ème jour la peau pèle beaucoup plus, ça gratte également énormément, il reste encore quelques zones qui doivent peler par contre. La peau a effectivement l’air bien resserrée, affinée (bon points pour mes pores dilatés qui me sortaient par les yeux à ce niveau là) et elle est toute rose en dessous (je pensais que ce serait bcp plus rouge comme les rougeurs des boutons inflammatoires d’acné, mais non c’est vraiment rosé). Par contre les cicatrices en creux les plus voyantes sont visibles (je le savais et m’en doutais). A voir l’effet du collagène réactivé sur la durée.

WP_20151022_015 3ème Jour (le marron est le quadrillage de peau qui n’es pas encore parti)      

 

WP_20151023_005      4ème jour

Je stress quand même un peu de voir l’état à J+7 histoire de voir que l’opération au laser n’a rien empiré. Que ça n’arrange presque rien je m’y attends car ça dépend de bcp de facteurs mais j’espère vraiment que ça n’a rien empiré!

Publicités

Laser co2 fractionné – Après 48h

Hello!

News très courte car peu d’évolution pour le moment.

Les rougeurs diminuent un peu mais difficile à déterminer (à confirmer demain en photos). Je pose pendant quelques minutes après séchage un sac de gel froid sur les joues et c’est très agréable.

J’ai l’impression que des micros croûtes sont parties toute seules (juste le fait de tamponner une compresse sur la peau pour enlever la crème) le lendemain pendant plusieurs pose de crème. Je pensais que ça allait continuer régulièrement mais non.. Je ne sais pas trop si d’autres croûtes vont apparaître, comment, quand… à voir!

Le quadrillage et les carrés sont tjs très présents mais j’ai l’impression que par endroit ma peau « accroche moins ».

J’espère que les changements demain seront positifs. J’ai déjà presque vidé un tube de 100ml de Baume B5!  Et j’en ai marre de ce quadrillage!

Laser co2 fractionné après 24h

Hello, des suites…:

Le Jour J:

Légèrement rosée, pas trop de quadrillage mais on voit des petits points (j’ai mis de l’eau thermale avant les photos d’où les gouttes)

WP_20151019_026 WP_20151019_027

 

 

 

 

24h après : 

Le lendemain, on voit nettement mieux le quadrillage et de près tous les petits points qui commencent à se noircir pour devenir des dizaines de petites croutes. La peau est sèche et rêche, pas agréable du tout. Très sensible, la peau chauffe et tire et c’est surtout douloureux a réveil. Assez difficile de dormir avec une couche de crème cicatrisante d’ailleurs.

Désinfection de la peau avec des compresses (ou à défaut des cotons), utilisation du cicaplast lavant B5 (facile à appliquer, doux mais il faut prendre bcp de précautions et tamponner la peau mais jamais la frotter)

 

WP_20151020_002 WP_20151020_004

Pour l’instant la peau ne pèle pas, pas vraiment de croûtes, je ne vois rien au niveau de la peau concernant les cicatrices mais ça je le verrais sous 3 mois donc à suivre.

Première séance de laser CO2 fractionné

Bien le bonjour brûlant,

Petit bilan de ma première séance de laser co² fractionné chez le dermatologue…

Rappel : Pour les pores dilatés, la peau épaisse comme la peau d’un rhino, les cicatrices d’acné simples, les cicatrices d’acné en creux et en pics à glace (une dizaine importante sur les joues et pommettes)

Comment dire, sur internet on trouve tout et son contraire. J’espère faire partie (au bilan final) des témoignages positifs mais pour l’instant je n’en suis pas convaincue!

Pré-op :

Déjà, pour ceux qui ont suivi l’épisode bien drôle de mes questionnements avant séance :

Appel au cabinet : j’ai finalement appelé la secrétaire pour vérifier deux, trois points et elle m’a rassurée sur les contre indications éventuelles, l’application de la crème et surtout m’a dit d’emmener une petite étole pour la sortie car on est quadrillée et toute rouge et puis de toute façon (même si on compte sortir en mode je m’en fous du regard des autres) interdiction de prendre le moindre rayon de soleil après l’acte dermatologique!!

Repérage du trajet : Et oui je suis allée faire un repérage le même jour de la semaine à la même heure prévue pour repérer les endroits les moins fréquentés étant donné que j’allais me balader avec deux grands pansements transparent remplis de crème anesthésiante! Et c’est un conseil pour vous : c’est utile! Moins de stress!

Achats préventif en para-pharmacie : Evidemment je pouvais attendre le conseil de mon dermato pour aller acheter juste après l’opération ce qu’il me fallait MAIS faire la queue dans une pharma blindée en pleine heure de sortie de bureaux très peu pour moi! Du coup j’ai passé du temps sur internet sur les cabinets de dermato, aucun ne conseil le/les même(s) produit(s)! Ce qui est assez dingue….! Même les cabinets renommés ne sont pas d’accord entre eux! Evidemment pas de grande grande importance mais tout de même! En plus il faut savoir que vu que ce n’est pas remboursé le dermato ne vas pas vous faire acheter 10 produits pour vous faciliter la vie, vous rendre la douleur confortable et vous permettre de sortir plus vite ! Lui ce qu’il veux c’est le produit qui cicatrice correctement, qui est anti bactérien et basta!

Cf la photo ci-dessous j’ai acheté :

WP_20151019_022

 – Cicaplast baume B5 – La Roche Posay : adapté post op en applications multiples par jour (demandé par la suite par mon dermato en application 4 à 5 fois par jour – contrairement à 2,3 fois sur la notice)

Cicaplast Accelerating.… (accélération de cicatrisation) – La Roche Posay : adapté pour la cicatrisation des peaux fragilisés (donc après le baume B5 quand les croutes seront parties et la peau rosée)

Cicaplaste lavant B5 – La Roche Posay : Parce que la peau est hyper sensible et je ne crois pas que je puisse utiliser un savon normal les premiers temps… c’est plus doux et adapté post op.

Cicalfate – Avene : en Rachat, mais je la connais bien et je sais comment fonctionne son pouvoir cicatrisant contrairement aux autres.

Photoderm Laser 50+ – Bioderma : Conseillé car il y’a interdiction de soleil après l’opération pendant assez longtemps. Et celui-ci est spécialisé post op et surtout post laser! A appliquer même quand le soleil paraît peu présent (cf météo france et son indice UV publié tous les jours…). Conseillé par les grands cabinets mais cher.

Lidocaïne Prilocaïne – Le générique de la crème EMLA : Indispensable pour l’opération au laser! Crème anesthésiante à poser 1 h avant minimum. En tube de 5%. A appliquer en couche très épaisse, sans masser! Et appliquer les films transparents qui sont en fait des pansements stériles!

Doliprane : Indispensable, à prendre avant l’opération pour éviter de trop souffrir en sortant! Conseillé par beaucoup de personnes ayant subi le laser co2.

De l’eau :p (la peau aura besoin d’être très bien hydratée !)

Le jour J : 

WP_20151019_007 WP_20151019_008

  • Une grande solitude de devoir vivre cet événement toute seule étant donné que je n’en ai parlé à personne… Et pourtant il va bien falloir que je passe le cap un jour…
  • Une arrivée en grande pompe avec les pansements sur la tronche près d’une heure avant dans le cabinet!
  • Le dermato hyper sympa qui check (toujours arriver en avance les filles! Toujours utiles!), qui me dit de remettre un peu de crème sur la pomette gauche si il m’en reste et me permet d’aller dans une partie de son cabinet pendant son rdv pour le faire (plutôt que les wc moins hygièniques!)
  • Un rdv a du retard, un stress qui empire
  • L’arrivée dans la salle près du laser, il me donne des cotons pour que j’enlève la crème anesthésiante (j’aurais tellement voulu la garder….!)
  • Le moment T…. Bon, certes j’ai étalé ma crème partout mais il était indiqué qu’il fallait éviter le contour des yeux donc…. bref… ayant des cicatrices dans ce coin là, il a commencé en haut et j’ai vraiment cru que j’allais vivre l’enfer! Promis la douleur est supportable mais c’est franchement douloureux (cette zone contour des yeux est une des plus douloureuse avec le contour des lèvres à ce qu’il ma dit). En plus, il y’a cette odeur de cochon grillé, vraiment bien grillé qui m’a dégoutée. J’avais tellement envie de pleurer et de partir. J’ai serré un des tampons que j’avais gardé en main et j’ai prié pour que ça se termine vite. Pour ça, ça a été rapide. Je l’en remercie, peut-être un 1/4 d’heure. Quand il redescendait sur la zone crème c’était mieux mais c’était quand même comme des centaines d’aiguilles qui s’enfoncent et qui sont douloureuses. Et cette odeur de grillé…. C’est un quadrillage que le laser effectue donc en gros pour moi avec les pommettes et autour il a du faire 4 rangées avec 4 actions par rangées. Je vous laisse seul(e)s juges du calvaire que j’ai passé. Il faut savoir que j’étais en Stack 4 (le plus fort) et à 500 impulsions. J’ai versé deux petites larmes pendant l’intervention… je n’ose imaginer sans la crème anesthésiante!
  • L’après moment T : La délivrance! Pendant quelques minutes j’ai senti que j’avais le coeur sur le visage, des deux côtés. C’était vraiment très fort comme sensation, mon visage battait carrément la chamade! Ca tirait, j’avais mal mais une autre douleur, une douleur de fond, supportable mais entraînante…  Et puis, le visage s’enflamme, pire qu’un coup de soleil, l’impression d’être dans un four, de se consumer sans pouvoir rien faire. Le dermato m’a réexpliqué la suite des événements (cf plus loin en dessous) puis pour me consoler m’a dit que les pommettes étaient la partie la moins douloureuse… Il m’a également dit que l’impression de coup de soleil à ce niveau là d’intensité devait durer environ 3h après l’intervention. Il m’a mise devant le miroir pour que je vois le quadrillage…
  • La sortie : J’ai donc payé, je suis sortie sans détour, après application par le dermato d’une crème post op qui ma déjà fait du bien. J’ai pris de suite le doliprane 1000 que j’avais oublié de prendre. Une sortie donc avec l’étole et bien l’air con! WP_20151019_013
  • Tout le long de la route j’avais mal, tellement mal. Et puis maintenant 2h après ça vas mieux. Le doliprane aide surement! J’ai mis dès que je suis rentrée le cicaplast beaume B5 en trèèès grosse couche.
  • .WP_20151019_020 WP_20151019_021
  • Petit conseil en + : le spray d’eau thermale d’avene fait bcp de bien! A appliquer souvent!

 

La suite de cette première séance?

Tout d’abord, des applications de cicaplast B5 4 à 5 fois par jour puis sous 2 ou 3 jours les croutes tomberont, une peau rosée apparaîtra qu’il faudra cajoler et ne pas mettre au soleil. Sous une semaine environ la peau est nette. Ensuite le maquillage est possible (enfin la crème teintée précisément!). D’ailleurs à ce sujet des sujets du laser comme moi^^ ont utilisés au début une crème solaire teintée et je pense que c’est loin d’être idiot! Ensuite normalement une autre séance devra être faite en Janvier (et la dernière). Donc selon l’évolution de mon visage, je reverrais peut être le dermato avant. En espérant que je n’ai pas de complications… Les rougeurs doivent s’estomper sous plus d’un mois.

P.S : pas de photo du quadrillage car je me suis jetée sur la crème cicatrisante en rentrant tellement je ne tenais plus! Photo du post op catastrophique bientôt