Ketrel

Bonjour,

Je suis donc sous Ketrel, une crème à la trétinoïne « La trétinoïne s’oppose et prévient la formation des éléments acnéiques : par stimulation de l’épithélium folliculaire, la prolifération accrue des cellules kératinisées non cohérentes est intensifiée. Ces cellules cornées libres sont évacuées avec le sébum vers la surface de la peau. Le bouchon corné ne peut se constituer et la formation de nouveaux éléments est ainsi prévenue.

– Appliquée au début de la phase inflammatoire, la trétinoïne augmente la perméabilité de la paroi folliculaire aux agents irritants responsables des phénomènes inflammatoires (fragments de kératine, acides gras libres…) et accélère d’autant l’évolution des papules et des pustules et leur élimination. Elle évite ainsi la transformation de ces lésions en nodules kystiques »

Voici un détail des effets de Ketrel que j’ai trouvé très juste :

Posologie :

La posologie de départ est d’une application, le soir. La fréquence des applications sera ajustée selon les réactions obtenues.

Il faut prescrire une fréquence d’application telle qu’elle évite des réactions d’irritation désagréables ; seuls un léger érythème, une desquamation modérée, voire une faible sensation de brûlure sont acceptables.

– En cas d’irritation primaire importante, passer à une application un jour sur deux.

En l’absence de toute réaction locale, on peut augmenter la fréquence des applications à 2 par jour. Dès la fin de la deuxième semaine jusqu’à la fin du traitement d’attaque (12ème à 14ème semaine), le rythme des applications est en moyenne d’une fois par jour ou moins en cas d’irritation persistante.

– Pour obtenir le meilleur résultat, le malade doit être averti des réactions normales qui marquent le début du traitement : irritation primaire et efflorescence transitoire ; il doit être revu régulièrement pour adapter la posologie et réduire au minimum l’irritation primaire.

– Il devra être averti du caractère retardé de l’amélioration, de l’intérêt qu’il y a à poursuivre la thérapeutique jusqu’au troisième mois pour obtenir un résultat optimum et de la nécessité d’un traitement d’entretien pour éviter les rechutes.

– L’amélioration est nettement visible vers la 6ème semaine du traitement, elle se poursuit pour aboutir au meilleur passible vers la 12ème semaine ou la 14ème semaine.

– A cette date, ou plus précocement, si tous les éléments acnéiques ont disparu, on peut passer au traitement d’entretien par 2 ou 3 applications par semaines.

Mode d’administration :

Après avoir lavé et bien séché la peau, appliquer en massant légèrement une fine couche de crème sur les lésions en évitant les yeux, les paupières, les lèvres, les narines.

Se laver les mains après l’emploi du produit.

http://www.doctissimo.fr/medicament-KETREL.htm 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s